les ailes fracassées

Bienvenue sur mon blog

 

Psycho-éducation

Depuis ta dernière hospitalisation en Mai dernier où tu t’étais retrouvé dans un autre service par le découpage différent de secteurs, on t’a proposé de faire partie d’un groupe choisi en fonction d’un thème commun, celui-ci étant la musique, il permet la réinsertion des personnes en s’appuyant sur le rapport au groupe tout en  favorisant la socialisation. De plus ces ateliers sont l’occasion d échanges et de rencontres qui rompent ainsi avec ton emploi du temps monotone et t’offrent une ouverture vers l’extérieur, évitant de te retrouver seul face à toi même.

Je venais te chercher tous les matins devant chez toi pour te conduire à l’hôpital, car au début tu avais peur de ne pas te réveiller à temps pour être à l’heure, je te téléphonais juste avant pour te dire que j’arrivais, ces matins printaniers étaient déjà porteurs d’espoir, nous bavardions gaiement, prenant quelquefois des chemins différents pour rendre le parcours moins monotone, parfois, je revenais te chercher dans l’après midi pour m’aider à faire les courses. Occuper ton temps par ces activités choisies par toi te plaçait à nouveau dans un monde structuré qui  remettaient à l’heure  ton horloge biologique, si important pour toi, tu étais tellement desynchronisé jusqu’à maintenant, tes troubles du sommeil parlaient pour toi.

Depuis les vacances tu as préféré prendre un peu d’autonomie, tu y vas seul, je pense que tu es heureux de retrouver ce groupe, t’ouvrir aux autres surtout, te rassurer quant à tes possibilités de réinsertion, la bi-polarité est une maladie reconnue comme handicap, tu attends justement d’être reconnu comme travailleur handicapé pour rechercher un emploi, tu en as le désir et ton cursus professionnel te permet justement de trouver facilement un travail dans  la restauration. Quel chemin parcouru en si peu de temps pour toi, tu avances dans la bonne direction, je sais que ce n’est pas facile tous les jours, mais je l’écrivais déjà au départ, toi seul par ta seule volonté pourra t’en sortir,  prendre ton indépendance, te faire confiance, nous pourrons alors te lâcher la main un peu plus facilement.

Dans : Non classé
Par lesailesfracassees
Le 27 octobre, 2009
A 2:44
Commentaires : 2
 

2 Commentaires

  1.  
    Diane
    Diane écrit:

    Que vienne ce jour où vous pourrez couper le cordon a nouveau pour le plus grand bien de tous.
    Je vous embrasse.
    diane.

  2.  
    consensus
    consensus écrit:

    Nous attendons de tes nouvelles…

Répondre

 
 

Intervalle - formation - mo... |
Action contre le dopage |
Bien -être attitude |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Thérapeute multi référentiel
| DOUCEMENT LA MEMOIRE S'...
| pharmacieenligne