les ailes fracassées

Bienvenue sur mon blog

 

Rencontres

La maison est fermée, c’est toujours un pincement au coeur à chaque fin de l’été, le jour du départ, le soleil insolent nous inondait de sa lumière après tous ces jours pluvieux qui occultaient l’azur. Les chats n’étaient pas plus heureux que nous, leurs regards implorants nous en disait long sur leur frustration. 

L’année dernière, nous emmenions dans nos bagages une jeune belge arrivée en stop avec ses deux chats,  je l’avais rencontrée au distributeur à la banque, sa carte bloquée ne pouvait lui délivrer aucune monnaie et elle se lamentait sur son sort, ne pouvant ni payer le camping, ni faire de courses pour les jours à venir. Je lui ai demandé si je pouvais l’aider et lui ai donné rendez-vous à la maison, un quart d’heure plus tard elle me rejoignait. Elle essaya de passer quelques coups de téléphone à sa famille en Belgique sans succès, je lui proposais d’aller chercher ses affaires au camping pour ne pas ajouter encore à sa dette et en attendant que sa situation se débloque venir planter sa tente dans le jardin.

Elle est restée dix jours jusqu’à notre départ, j’ai aimé cette jeune fille un peu paumée, elle avait ce regard limpide de ceux qui ne s’en laisse pas compter, tu étais si mal l’année dernière, tu dormais la plupart du temps, rien ne pouvait te sortir de ta léthargie, elle a été comme la princesse qui réveille le beau jeune homme au bois dormant ! elle a vraiment illuminé cette semaine passée en ta compagnie, tous les matins, elle échafaudait un plan pour la journée et vous partiez à bicyclette le long des routes visiter les environs, tu revenais le soir fourbu mais ton regard brillait d’un contentement que tu avais oublié dans tes heures les plus noires. Un matin, je vous ai accompagné au port d’ à côté, le jour n’était pas levé, elle avait réussi à vous faire emmener par un marin pêcheur, pour une journée en mer, la capitainerie n’était pas  encore ouverte et le marin avait démarré son bateau amusé à l’idée qu’il emmenait des passagers clandestins. Vous êtes revenus les bras chargés de daurade et le ciré maculé d’encre de seiche. 

Au retour nous l’avons laissé dans un camping désert à l’orée de la forêt de Brocéliande, avec ses deux chats, nous avions échangé nos adresses et nos numéros de téléphone, elle a promis de donner de ses nouvelles, nous avons essayé de la joindre par mails et par téléphone depuis, nous n’avons jamais eu de réponse. Elle est repartie vers sa vie d’avant, nous avons partagé de jolis moments avec elle, je lui souhaite tout le bonheur du monde, son souvenir reste à jamais dans un coin de nos coeurs.

Dans : Non classé
Par lesailesfracassees
Le 10 septembre, 2008
A 22:40
Commentaires : 5
 

5 Commentaires

  1.  
    evelynej
    evelynej écrit:

    Quelle magnifique histoire. Celle d’une main tendue. Il y a tant de solitude dans notre vie, qu’il est de plus en plus rare de pouvoir vivre de telle situation. C’est une grande joie de rencontrer une personne telle que vous, chaleureuse et accueillante. Voilà une belle « leçon » d’humanité !

    Evelynej
    Scribouille et peinturlure

  2.  
    leschatsdumaquis
    leschatsdumaquis écrit:

    « C’est ainsi », c’est aussi ce qui fait le charme des rencontres, à la fois éphémères, légères et profondes.

    Bises tendres, Chris.

    Rose

  3.  
    assistantesociale
    assistantesociale écrit:

    Jolie histoire, en effet. Je reconnais bien là ton côté « assistante sociale » ;-)

    des bises!

  4.  
    geo,
    geo, écrit:

    bonsoir Chris!

    Les rencontres les plus impromptues sont celles qui laissent le plus de souvenir, bons souvent, mauvais parfois.
    J’ai aidé un jeune couple ,il y a longtemps, et cala m’a couté une voiture et un mois d’hôtel…..
    Les aléas de la vie….ma direz vous, bien sûr, bien sûr;
    Comme a ton habitude un bien joli texte…..
    bisous

  5.  
    leschatsdumaquis
    leschatsdumaquis écrit:

    Pensée dominicale. Journée très fraîche qui fait même frissoner les feuilles des arbres ; elles n’ont pas les mêmes mouvements que lorsque l’air est chaud…

    Affectueusement et à bientôt.

    Rose

Répondre

 
 

Intervalle - formation - mo... |
Action contre le dopage |
Bien -être attitude |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Thérapeute multi référentiel
| DOUCEMENT LA MEMOIRE S'...
| pharmacieenligne